01/12/2017

Provocations 6

 

Capture d’écran 2017-11-22 à 15.54.25.pngEchanges impertinents entre le rat et le crabe.

https://play.google.com/store/books/details/Pierre_Jenni_Provocations?id=Mm_nr5oM2HIC

Capture d’écran 2017-11-22 à 12.30.59.png

 


 

 

30 septembre 2007


Les certitudes


Parfois je rêve de vivre une vie aussi simple que la tienne, où il suffit de faire ce que disent le maître et ses enseignements. Mais bien sûr, comme je n’ai pas créé les causes pour, ce ne sera pas demain la veille.


Comme tu dois te sentir bien en ayant toujours une réponse à disposition dans les écritures. J’en ai rencontré un comme toi aujourd’hui dans le taxi, mais lui c’était un mouvement chrétien avec un nom à coucher dehors. Bien entendu, chaque mouvement détient la vérité suprême,
comme les USA à une autre échelle qui sont bénis par dieu et finalement comme tous les autres.


Ce qui est particulièrement amusant dans ton courriel c’est que tout ce qui apporte de l’eau à ton moulin est le bienvenu mais lorsqu’il s’agit d’envisager un tant soit peu une petite remise en question, bonjour la résistance.
Mais tu sembles heureux alors je ne vais pas gâcher ces instants privilégiés qui sont si éphémères.


Bisous

 


Ce n’est pas si simple, mon cher… Parfois, je me dis que c’était plus facile quand je pouvais voler, mentir, et même tuer. Mais c’est effectivement utile d’avoir une explication qui fait appel à sa propre responsabilité pour les conséquences. Donc égoïstement, je fais attention à ne pas trop polluer mon esprit, qui l’est déjà bien assez comme
ça. Quant aux réponses, si nécessaire, elles se trouvent aussi dans l’expérience, qui confirme les écritures comme tu dis. Sinon, ça n’a aucun intérêt… Quant à résister, je n’en vois pas la nécessité. Résister à quoi d’ailleurs ? Soit cela s’accorde à mon expérience, et je l’intègre, soit cela va à l’encontre du bon sens et de ce que vis, et je le laisse. On appelle ça discrimination. Finalement, rassure-toi, même quand t’es au taquet, tu ne pourras jamais gâcher quelque instant que ce soit. C’est si bon de parler d’autre chose que de cul, de la météo et de boulot avec un ami !


A samaleikoum salam habibi

Écrire un commentaire